De l’archivage électronique à la gouvernance informationnelle : quelle place pour le juriste?